Panne de mélancolie

  • Uitgebracht:  20 maart 2006 (album Des souvenirs devant)
  • Auteur: Patrick Bruel
  • Muziek: Patrick Bruel
  • Label: RCA/Sony BMG
  • Lengte: 5:18

Panne de mélancolie

Moi qui ai toujours noirci des pages pour des chansons de pluie
Fait, défait, cent fois mes bagages pour trouver un abri
Ce soir mon stylo fait la gueule, y’a rien à en tirer
Il préférait quand j’étais seul, plus facile de chialer
Le bonheur c’est plutôt chouette, mais comment ça s’écrit ?
J’ai beau traîner de bar en bar, comme un poète maudit
Depuis le soir où tu as posé du soleil dans ma vie
J’ai l’impression de tomber en panne de mélancolie

J’ai essayé, j’ai essayé, j’ai essayé d’écrire une chanson pour pleurer
D’être jaloux dans mes couplets
De m’faire des comédies guimauves dans les cinés
J’aurais aimé, tellement aimé courir sous des pluies de regrets
M’imaginer que c’était notre dernier baiser
J’aurais aimé mais je t’aime trop pour y arriver

Si tu m’quittais juste une semaine, histoire que ça vienne un peu
J’pourrais t’envoyer des “Je t’aime” qui font couler les yeux
J’pourrais marcher le long des dunes en m’disant qu’c’est fini
Oui mais voilà ça s’appelle une panne de mélancolie
J’ai même fouillé au fond de ton sac pour trouver des idées
J’ai vu des mots d’amour en vrac, que tu m’écris en secret
J’ai vu des photos de mecs tout nus qui s’tenaient par la main
Et le soir quand je suis rentré, tu leur donnais le bain

J’ai essayé, j’ai essayé, j’ai essayé d’écrire une chanson pour pleurer
Sucrer le sucre de mon café
Et colorier de peine toutes les nappes en papier
Me déguiser et te séduire pour te surprendre à me tromper
Etre le mec à qui on sourit, embêté
J’aurais aimé mais tu m’aimes trop pour y arriver

Bon, d’accord, c’est qu’une petite chanson qui t’feras sourire, peut-être
Mais t’amuse pas, entre deux biberons, à la prendre au pied de la lettre
J’échange pas un sourire de toi contre une chanson jolie
Et j’espère qu’on excusera ma panne de mélancolie

J’ai essayé, j’ai essayé, j’ai essayé d’écrire une chanson pour pleurer
J’étais si peu désespéré
Que même mon psy a fini par déprimer
J’aurais aimé, tellement aimé que mes potes puissent me consoler
Tellement aimé qu’au poker, ils me laissent gagner
J’aurais aimé mais on s’aime trop pour y arriver

En panne, en panne, en panne de mélancolie
Je t’aime, tu m’aimes, on s’aime, alors tant pis
En panne, en panne de mélancolie
Je t’aime, tu m’aimes, alors tant pis
Tant pis…